Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


De la zique ?

Zelia [On est sûr que le mec qui a inventé l'optimisme ne lui fera pas un procès.]

[<<<<<<] / [>>>>>>]

Comme si de rien n' était
Hier c' était la fête des Mères. Et bien sûr, j'ai appellé ma môman chérie.
Hier c' était aussi le vote pour la constitution, et évidemment, j'suis allée voter avec Mon Geek.
Hier enfin, accessoirement, j'ai terminé mon roman.
C' est vraiment étrange d' écrire le mot "Fin", après tous ces mois d' écriture.
Mais je sais que c'est pas fini, juste que j'en suis à un passage qui m'interesse moins : Il ne s' agit plus de créer, mais de lire et relire encore, et de se corriger.
De rajouter des mots. De barrer ceux en trop.
C' est donc le dernier extrait de l' histoire de Nina que je mettrais ici, je pense.
Il se passe une dizaine de pages avant la fin.
[Ah et aussi, c'est fou ! ce roman est un pavé. Je sais ce que je dis, 139 pages, c'est un pavé c'est tout. Pour moi en tout cas. P'têtre rajoutrer quelques lignes et il en fera 140, la classe !. Mes romans d' avant tournaient autour des 120 pages, c'est vous dire. Voià, c'est passionnant, hein ?]





[...]Le temps passe et se fane, là, tout autour d’ eux, autour de ce bar où ils se sont réfugiés de la pluie qui se venge en martelant la vitre. Loup rit en pensant que la bière a un goût amer, mais que c’est juste normal. Nina est étrange depuis ce matin, presque distante et dans le bar passe un vieux rock des années soixante, qui répète : « We gotta get out of this place. Oh Oh Baby, we gotta get out of this place”.
Loup se dit que ça n’est peut être pas une bonne idée d’ aller sur la tombe de sa Mère, enfin.
Et avec Nina.
Peut-être que ça risque de jeter un voile encore plus sombre sur cette journée.
Dès le matin, ou plus tard peut être, lorsqu’ils ont émergés, ils se sont baignés en observant le ciel bien plus maussade que la veille. Rapidement, Loup a senti que Nina n’ était pas dans la même humeur joyeuse et insouciante de la veille, sans doute les oiseaux noirs ?.
S’il lui avait demandé, Nina aurait pu lui dire qu’il s’ étaient manifestés dans ses rêves, cette nuit, un rêve bruyant, lourd de son passé , fou, dur, et que bien qu’elle n’aurait pu le raconter, les résidus, les impressions, tenaces, collaient encore à sa peau, et que même la mer n’arrivait pas à les diluer.
Nina à présent ne touche pas au jus d’ orange qu’ elle a commandé, elle a relevé ses jambes, et elle mordille les petites peaux autour de ses ongles.
« Pourquoi tu as toujours l’air d’une tragique et adorable gamine inquiète, Nina, hein, pourquoi ? ». Il se demande cela, et il a beau savoir en partie pourquoi, ça l’obsède tellement qu’ il a envie de taper du poing bien fort au milieu de la table, juste comme ça.
Pour briser l’instant. Pour ne plus la voir faire l’absente, l’indolente, la fille-qui-se-fout-de-tout-.
A faire comme si de rien n’ était, à fuir les regards, et à fixer intensément un point si longtemps, qu’il se demandait ce qu’elle voyait ainsi.

Nina le faisait parfois se sentir rien, lorsqu’elle agissait ainsi. Un point insignifiant d’une vie non réelle, comme si la réalité était ce qu’il y avait dans sa tête, un point c’est tout . Comme si lui était une illusion, ou la représentation d’ un futur probable, seulement.
[...]

Imaginé par Zelia, en ce jour du Lundi 30 Mai 2005, 18:05 dans la RubriK "THIS is a Fiction".


Commentaires :

  calimera
calimera
30-05-05
à 21:44

Hier, c'était la fête des mères. Et bien sûr, j'ai lutté contre la crise de larmes.
Hier, c'était aussi le vote pour la constitution, j'suis allée voter avec mon papa, et je suis retournée au bureau de vote le soir pour participer au dépouillement. Dans mon quartier, les gens ont majoritairement voté "oui", mais ça n'a pas eu grande incidence sur le résultat que l'on sait.

J'ai bien aimé le passage de ton roman. J'aimerais le lire en entier.

La correction... J'aime corriger les écrits des autres, mais pas les miens. Me dire putain, c'que j'écris c'est de la merde en branche, bordel! Et pis je suis trop perfectionniste.

C'est bien, 139 pages! Ma fanfiction en fait 150, mais avec la deuxième partie, on approche les 200. Ceci dit, on s'en tamponne.

L'important, c'est pas la quantité, c'est la qualité!

Bisous.

  Zelia
Zelia
31-05-05
à 11:20

Re:

Pour le votes, de toute façon, une grande majorité des parisiens ont voté oui.
Comme quoi...
Je t'embrasse :)

  Mlle Monstre
31-05-05
à 08:27

Si tu as besoin d'une relecture par un oeil extérieur, tu sais où me trouver... ;-)

  joumana
joumana
31-05-05
à 10:38

Re:

Félicitations Zelia :-))

(Pareil, si tu as besoin d'un autre oeil, je suis là aussi :-))

  Zelia
Zelia
31-05-05
à 11:36

Re: Re:

Merciiiii Joum', je réquisitionne ton oeil [lequel, le droit, le gauche?] avec plaisir.
Je te l'enverrai beintôt. :)

  joumana
joumana
31-05-05
à 15:22

Re: Re: Re:

les deux of course, avec grand plaisir :-))

Quand tu veux :-))


  Zelia
Zelia
31-05-05
à 11:28

Re:

Merci Mademoiselle.Monstre :)
Ton avis me ferait plasir, évidemment.
Je ne crois juste pas avoir d'adrese mail, j' m'en vais vérifier sur ton blog.


  Mlle Monstre
31-05-05
à 11:32

Re: Re:

ben, à quoi ça sert que je remplisse consciencieusement le formulaire des commentaires s'il ne te donne pas mon adresse ?

valerie [at] monsters-under-the-bed.com :-)


  Zelia
Zelia
31-05-05
à 11:35

Re: Re: Re:

Je sais pas, ça sert à rien :)
J'vais p'têtre faire des premières corrections quand même avant, genre tout relire et vérifier qu'il n'y ait pas d' enormes fautes tout ça, et puis je te l'envoie.
A bientôt...


  ptitetsu
ptitetsu
31-05-05
à 11:46

Re: Re: Re: Re:

Bravo miss!! Il sera bientôt temps de laisser Nina voler de ses propres ailes! bisous!

  Zelia
Zelia
31-05-05
à 12:25

Re: Re: Re: Re: Re:

Et oui, il est temps ...
Mais je la laisse partir avec un p'tit pincement au coeur. :)
J't'embrasse, à tout bientôt !.


  Assoval
Assoval
31-05-05
à 22:36

Zélia,
Je viens de tomber sur le dernier extrait de ton roman et c'est superbe.
Bravo à toi.

  Zelia
Zelia
31-05-05
à 23:00

Re:

Merci beaucoup :)
Mais "superbe", c'est super fort, comme mot.
[Mais merci ]


  Lili-la-tigresse
Lili-la-tigresse
07-06-05
à 16:29

Mon dieu 139 pages. dis moi elles sont tombées de ton clavier sans y penser.

Fais moi une fleur, dis moi qu'on peut se parler ( mail ou msn).

Merci... Siteupléééééééééééé...

je suis prete a me rouler par terre si il le faut ( c'est te dire).


  Zelia
Zelia
07-06-05
à 17:22

Re:

Euh ben j'veux bien moi, mais que me vaut cet amour soudain ? :)
[Et sinon non malheureusement, les 139 pages ne sont pas tombées de mon clavier sans y penser ;)]